Quand le stage se transforme en emploi

Leila Claivaz, chargée de recherche de profils

Tout au long de ses études de lettres, Leila Claivaz accumule les jobs d'étudiante. Enseignante, hôtesse d'accueil, assistante commerciale, elle cherche avant tout à varier les expériences. Alors qu'elle commence son mémoire, elle décide de préparer activement son passage à l'emploi. Leila visite des forums, parle à des recruteurs, et tente sa chance dans les ressources humaines. Elle postule dans de nombreuses entreprises, ainsi que pour l'un des stages proposés dans le cadre du programme Unistages. Elle est engagée pour ce dernier, dans un cabinet de conseil en ressources humaines et management très renommé, l'un des leaders dans le domaine du luxe.

Le stage, une vraie passerelle vers l'emploi

Très motivée, Leila Claivaz s'investit beaucoup dans son travail. On lui confie ainsi de plus en plus de responsabilités, avant de lui offrir un poste fixe 4 mois après le début de son stage, alors que celui-ci n'est même pas terminé. Elle devient ainsi chargée de recherche de profils. Sa mission ? Identifier des potentiels et recruter des candidats afin de pourvoir des postes pour des clients, notamment dans l'horlogerie et le luxe. Une fonction qui exige beaucoup d'investissement personnel, mais apporte de nombreuses gratifications. "Les horaires sont chargés, on est souvent sous pression, donc mieux vaut aimer le stress.

Et il faut être très disponible, accepter qu'un candidat qui ne peut pas vous contacter pendant les heures de bureau vous appelle sur votre portable le soir. Mais c'est un travail dans lequel on rencontre des gens passionnants et passionnés, il y a une dimension humaine très enrichissante". Leila Claivaz travaille maintenant à plein temps et se donne jusqu'à l'été pour finir son mémoire, auquel elle se consacre les week-ends.

Dynamisme, audace, implication : les mots-clés d'une insertion réussie

Dynamisme, d'abord : "L'erreur à ne pas commettre, c'est d'attendre d'avoir son diplôme en poche pour se demander ce qu'on en fera et se mettre à chercher un emploi... Je conseille à tous d'y réfléchir assez tôt, de s'informer, de rencontrer des professionnels et d'essayer d'accumuler les expériences. Etre proactive m'a permis de me fixer un objectif et de décrocher le stage, puis mon poste actuel".

Audace, ensuite : "Il faut dépasser les préjugés. Ce n'est pas parce qu'on a étudié les lettres qu'on ne peut pas intéresser les grandes sociétés, ou travailler dans des domaines à connotation plus économique par exemple. La polyvalence, l'adaptabilité, un regard différent de celui que peuvent avoir d'autres diplômés sont des qualités utiles aux entreprises. Et puis la personnalité compte aussi beaucoup. Ma formation est atypique pour le secteur des ressources humaines, mais j'ai eu la chance de rencontrer une personne ouverte, qui a su détecter et valoriser mon potentiel, d'ailleurs nous travaillons dans un cabinet qui recrute de jeunes talents".

Profiter au maximum des opportunités, enfin : " Un stage, c'est une occasion en or de faire ses preuves. Il faut s'impliquer à 150%, montrer qu'on veut apprendre et assumer des responsabilités. Cela peut mener loin si on sait saisir sa chance ".

Suivez nous:    

Pour aller plus loin

Unistages

Postulez à Unistages : des stages professionnels destinés aux étudiant·e·s et diplômé·e·s de l'UNIL.

Permanences du SOC

Discutez de votre projet de stage ou faites corriger votre dossier de candidature avec une conseillère ou un conseiller du Service d'orientation et carrières (bâtiment Unicentre).

Vous pouvez être reçu sans rendez-vous tous les jours de 10h à 12h et de 13h30 à 15h30 (excepté les mercredis matin, 13h30-15h30 uniquement).

Partagez:
Unicentre  -  CH-1015 Lausanne
Suisse
Tél. +41 21 692 21 30
Fax +41 21 692 21 35